AccueilA propos ▾ Question ? ▾Recherche ▾ArchivesSouscrire

Bien avant Orange Mécanique, Shining, Full Metal Jacket ou encore Eyes Wide Shut, c’est en tant que photographe que se présentait Stanley Kubrick : à seulement 16 ans, le mythique cinéaste fut engagé par la rédactrice en chef du magazine Look en tant que photographe indépendant – et y travaillera durant cinq ans.

- Lire la suite sur The Menlook Tribune

Coup de coeur pour Bertil Nilsson, photographe au travail autour des danseurs & corps en mouvement. A découvrir d’urgence - http://www.bertil.co.uk/

Coup de coeur pour Bertil Nilsson, photographe au travail autour des danseurs & corps en mouvement. A découvrir d’urgence - http://www.bertil.co.uk/

Comme un rêve, un désir d’ailleurs. Un fantasme construit sur l’Islande depuis 7, 8 ans ? Je ne sais plus.

Allez viens, on y va ?


FRAGMENTS OF ICELAND
A short film by Lea Amiel and Nicolas Libersalle
Music Credits : To build a Home by The Cinematic Orchestra

#currentmood

#currentmood

- Perfect Egg par Luxirare

Pépite hors pair sur Internet, Luxirare fait partie de ces plaisirs que j’adore décortiquer. Tout simplement pour me faire rêver, me faire saliver, ou mieux encore, me donner envie d’un petit déjeuner à 1h du matin. A (re)découvrir d’urgence.

- Luxirare.com

Parce que j’ai toujours adoré les portraits réalisés par Ryan Pfluger, qui s’aiguise année après année.
ryanpfluger:

gianluca, 2012

Parce que j’ai toujours adoré les portraits réalisés par Ryan Pfluger, qui s’aiguise année après année.

ryanpfluger:

gianluca, 2012

© Fantastic Man / Photographie : Daniel Riera / Stylisme : Hannes Hetta / Mannequin : Lowell Tautchin

Soko “We might be dead by tomorrow”.

Dans ma face.

"Only the gentle are ever really strong."
(Je crois que je préfère cette version de la photo à l’originale, tiens.)

"Only the gentle are ever really strong."

(Je crois que je préfère cette version de la photo à l’originale, tiens.)

Photos par Kyle Thompson - à découvrir d’urgence.

Gatsby le Magnifique (The Great Gatsby) Baz Luhrmann, le trailer : Oh les costumes ! Oh les décors !

Charlotte Gainsbourg à la Cigale (Paris), le 21 mai 2012

La trouille, Charlotte ?
On m’avait prévenu, pourtant. On me l’avait dit, qu’il ne fallait pas m’attendre à grand chose.
Alors oui, sa voix était faiblarde. Oui, j’ai paniqué à l’ouverture du concert, après un Terrible Angels 20 000 lieues en deçà de mes espérances. Oui, il y a des moments où j’ai décroché. Mais j’ai passé un bon moment… par moments.
Charlotte Gainsbourg expérimente, s’accompagne du planant Connan Mockasin, au risque d’égarer quelque peu son public so bobo et d’aller aux confins du yuppster. Elle semble lutter pour défendre sa présence sur scène, au détriment de sa voix qui se fait submerger par des musiciens très, trop imposants.
"Elle a quand même plus d’assurance qu’avant", m’a t-on assuré. Je veux bien le croire - mais a t-on la patience d’attendre qu’elle gagne encore plus d’assurance ?
Mais pour ces (trop) rares moments où elle semblait belle et bien présente, pour ces chansons où Charlotte Gainsbourg semblait tout aussi puissante qu’attachante, je garde quand même l’impression d’avoir fait une belle rencontre.A la prochaine, Charlotte.

Charlotte Gainsbourg à la Cigale (Paris), le 21 mai 2012


La trouille, Charlotte ?

On m’avait prévenu, pourtant. On me l’avait dit, qu’il ne fallait pas m’attendre à grand chose.

Alors oui, sa voix était faiblarde. Oui, j’ai paniqué à l’ouverture du concert, après un Terrible Angels 20 000 lieues en deçà de mes espérances. Oui, il y a des moments où j’ai décroché. Mais j’ai passé un bon moment… par moments.

Charlotte Gainsbourg expérimente, s’accompagne du planant Connan Mockasin, au risque d’égarer quelque peu son public so bobo et d’aller aux confins du yuppster. Elle semble lutter pour défendre sa présence sur scène, au détriment de sa voix qui se fait submerger par des musiciens très, trop imposants.

"Elle a quand même plus d’assurance qu’avant", m’a t-on assuré. Je veux bien le croire - mais a t-on la patience d’attendre qu’elle gagne encore plus d’assurance ?

Mais pour ces (trop) rares moments où elle semblait belle et bien présente, pour ces chansons où Charlotte Gainsbourg semblait tout aussi puissante qu’attachante, je garde quand même l’impression d’avoir fait une belle rencontre.
A la prochaine, Charlotte.

Crystal Castles - Lovers Who Uncover

Ce genre de chanson que vous pourriez écouter encore et encore, sans vraiment savoir pourquoi (ou peut-être juste un peu).